loader image

La numérisation ouvre à la Confédération, aux cantons et aux communes de nouvelles possibilités de fourniture orientée vers le client de leurs services et d’une coopération optimisée entre les pouvoirs publics et les entreprises. Découvrez ici comment e3 AG est orientée vers un objectif de la numérisation dans l’administration publique.

Quelle sera la gestion numérique de l’avenir ? Les clients sont toujours au centre de la numérisation: les habitants et les entreprises suisses. L’objectif est de numériser les services administratifs et de mettre en réseau les processus pour les fournir entre eux, de manière à ce que les demandes des clients puissent être satisfaites de manière optimale.

Il s’agit notamment de trois approches:

  • «Once only»: Pour obtenir une prestation, la cliente souhaite saisir exactement une fois ses données auprès d’une seule autorité. L’objectif est d’éviter plusieurs démarches administratives ainsi que la collecte d’informations multiples.

  • Accessibilité: Les prestations doivent pouvoir être achetées à tout moment, quel que soit le canal utilisé. Les canaux numériques et analogiques doivent être mis à la disposition du client en parallèle.

  • Expérience client : La cliente veut être dirigée. Les processus complexes doivent être exécutés en arrière-plan et la cliente doit être informée en permanence de leurs progrès.

L’image ci-dessous illustre l’état IST actuel (côté gauche) et l’état de SOLL souhaité (côté droit). Dans cet état DEEE, le client peut obtenir une prestation administrative par le canal qu’il souhaite. Les autorités impliquées dans la prestation de services sont censées fournir les performances en arrière-plan par le biais de processus inter-organisationnels coordonnés et de systèmes informatiques. Les collaborateurs des autorités concernées sont chargés de conseiller les clients, de réagir aux cas particuliers et de surveiller et de contrôler les processus.

 

Quels sont les défis de la transformation numérique dans l’administration ? De nombreux organismes différents sont généralement impliqués dans la fourniture de services administratifs. Que ces organisations soient des unités administratives de la Confédération, des cantons, des communes ou des entreprises privées de l’économie, il en va toujours de même: les processus actuels se sont développés de manière spécifique à l’organisation et les systèmes informatiques qui soutiennent ces processus ont été développés sans coordination entre les organisations impliquées. Le résultat est un patchwork de processus techniques et techniques différents, des responsabilités strictement définies et une grande quantité de données redondantes conservées dans un grand nombre de systèmes informatiques.

Comment favoriser la transformation numérique dans l’administration ? Il s’agit de concevoir des solutions transversales qui mettent en commun et interconnectent les différentes organisations, processus, responsabilités et systèmes informatiques. L’accent est mis sur l’interopérabilité ou sur la normalisation des processus techniques et techniques entre les organisations concernées. À cette fin, la Confédération a formulé lastratégie d’administration en ligne suisseet a élaboré un plan pour la mettre en œuvre. Le plan comprend de nombreuses mesures qui seront mises en œuvre dans les années à venir avec les cantons, les communes et les entreprises privées.

Qu’est-ce que e3 AG contribue à la transformation numérique de l’administration ? C’est avec un grand engagement qu’e3 AG participe à la mise en œuvre de la stratégie «e-Government Suisse»: Adrian Zimmermann (membre de la section des processus d’affaires de l’association eCH, Business Analyst) a rédigé une étude qui a permis d’étudier le potentiel de normalisation dans les transports suisses Je vous l’ai dit. Avec Stefan Agosti (membre de la direction, architecte d’entreprise), e3 AG est également représentée au sein du board d’architecture E-Government Suisse. L’interopérabilité est une préoccupation majeure pour e3 AG. C’est pourquoi elle est un membre actif de l’association eCHqui promeut la standardisation technique et technique entre les autorités et l’économie. L’objectif d’e3 AG est de dépasser les limites structurelles et techniques existantes et de renforcer la coopération interfédérale pour la transformation numérique. En savoir plus sur notre engagement dans le domaine de la transformation numérique dans les articles suivants !

Avons-nous éveillé votre intérêt ? Vous voulez vous aussi réaliser de nouveaux modèles économiques numériques ? Ensuite, contactez-nous ou lisez plus d’articles sur nos services sur LinkedIn.